Le forum rouvre ses portes ! Pour celles qui sont déjà inscrites, veuillez bien relire le règlement et mettre alors un prénom et nom de famille à votre sucrette !
Bienvenues aux nouvelles, en espérant que vous vous amuserez bien parmi nous ! (:

~Nathaniel~



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stay away, peasants. [PV LunaSama]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nastia NightAngel

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 20
Localisation : Avec mes chééériis

Profil
Prénom : Nastia
Inventaire:

MessageSujet: Stay away, peasants. [PV LunaSama]   Jeu 14 Fév - 23:12


« Allez, allez, bougez ! »

La foule, les vêtements partout, l'odeur de la nourriture, des fleurs, les bijoux qui brillent, les enfants qui crient, les parents qui s'énervent pour rien, les autres qui n'écoutent même pas, les tas de magasins, la lumière, les fontaines, les décorations : tout est si fascinant et si énorme, grand, somptueux dans un centre commercial, qu'à tous les coups, j'ai qu'envie de rester dormir en cet endroit, et d'y acheter tout, tout, tout. Ces fringues semblent m'appeler, me parler. Parfois je me prends pour une dingue à sortir avec trois sacs, un tas d'argent claqué, et avoir l'impression de ne rien acheter ! Enfin, souvent même. Parfois je rentre dans une boutique et j'en sors les mains pleines, et rendue chez moi, je me rends compte que je n'ai toujours rien à porter. Ça doit être ça, avoir trop de choses : on ne sait jamais quoi mettre.

Le shopping, c'est la seule chose que j'adore faire à deux. Enfin, la plupart du temps, je suis toujours accompagnée. Et souvent, cette personne, ben, c'est nulle autre que Luna. Luna ou la fille la plus belle que je connaisse, la personne que je vénère plus que tout. L'une des raisons pour lesquelles c'est elle que j'invite en premier, c'est que je trouve toujours quelque chose, et à tous les coups, il y a cette voix qui gueule dans ma tête : « PUTAIN. ÇA IRAIT TROP BIEN SUR LUNA. » Et je me dois de lui acheter, après lui avoir fait essayer et l'avoir convaincue que non, ça ne me dérangeait pas, et que non, le prix n'est pas trop élevé. Parce que bon, miss n'aime pas se faire gâter, mais je suis bien trop convaincante et charmante, et on ne peut refuser à mes beaux yeux un achat. Enfin, faut que je cesse de me valoriser.

D'ailleurs, c'est ce qu'il se passe en ce moment. Nous sommes rentrées dans un magasin de robes, un truc bien cabaret comme Lu aime, et j'ai vu cette putain de jupe trop belle, avec ce corset magnifique et les bottes assorties. Je me suis jetée dessus – au sens propre du terme, la vendeuse m'a regardée de travers avant de se rendre compte que j'étais THE cliente –, puis je me suis précipitée vers Lu' en gueulant qu'elle se devait d'essayer la tenue. Elle l'a donc fait, et en ce moment, je n'arrive pas à quitter des yeux cette magnifique femme qu'elle est. J'en suis même jalouse, même si en soit, je ne suis pas mal. Non, je déconne.

♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaSama

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans mon thé

Profil
Prénom : Luna
Inventaire:

MessageSujet: Re: Stay away, peasants. [PV LunaSama]   Dim 17 Fév - 1:14


Trop de swagga pour vous.

Je ne sais pas si cette fille a conscience du poids qu'elle met sur mes épaules.

Je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle elle me prend pour son dieu, à vrai dire. C'est bien simple : elle me voue un culte, comme si j'étais la réincarnation de Jésus ou une espèce de peinture iconographique représentant une divinité quelconque. On dirait même qu'elle ressent le besoin de me faire des offrandes, en m'emmenant dans ce centre commercial. Je ne sais pas ce que j'ai fait de particulier, à part être là pour elle et lui parler comme une meilleure amie se doit de le faire, bon c'est vrai que j'ai un peu fait la psychologue pour elle pendant maintenant... A peu près trois ans, mais bordel, c'est rien de spécial, je veux dire c'est tout à fait normal de se comporter comme ça pour quelqu'un qu'on aime. Mais non, apparemment, je suis parfaite, et je suis la plus belle, et je dis toujours les meilleurs conseils, et puis surtout je suis Dieu. Ah bah oui. Je suis Dieu. Tout à fait, comme ça vous êtes au courant, voilà. Enfin... Ca a l'air cool, comme ça, d'être omnipotente, mais finalement, pas tellement. Parce que ça veut dire que je n'ai pas le droit d'avoir un quelconque petit défaut, parce que sinon, eh bien, je perdrais toute ma crédibilité, et ça, ça serait pas très cool.

Bon, c'est pas vraiment comme ça. Apparemment je suis Dieu parce que j'ai des défauts et que je les assume. Bon. C'est vrai que ça fait un peu la classe, d'être Dieu.

Enfin, j'ai l'impression d'être un tout petit peu pourrie gâtée.

A vrai dire, je n'aime pas spécialement le shopping. J'aime bien marcher et traîner dans des endroits, c'est cool ça, mais je n'aime pas trop dépenser mon argent (acheter du matériel d'art passe en prio devant avoir une jolie culotte à rayures), et puis... J'aime encore moins me faire payer des trucs, surtout venant de Na. Je sais pertinemment qu'elle est friquée, et puis je sais aussi qu'elle adore faire plaisir. Mais... Quand même, bordel, ça fait combien de vêtements qu'elle me paye ? J'ai l'impression qu'elle est ma maquerelle, et c'est MOI, la mère maquerelle. M'enfin... On ne refuse pas un cadeau ? Enfin je crois, et puis de toutes façons c'est elle qui le dit. A mon avis, les bon trois quarts de toute ma garde robe sont composés de vêtements qu'elle m'a offerts. Un jour je lui payerai un truc. Quand j'arrêterai de manger des pâtes Carrefour.

Ce qui me fait le plus suer dans le shopping, c'est le moment de l'essayage, ce moment maudit où il faut retirer chaque little piece of clothing, parce que sinon tu vois pas bien si ce foutu T-shirt te va bien ou pas, et pour ensuite galérer à te rhabiller et ranger tout ton bordel dans un espace de moins de un seul petit et ridicule mètre carré. Et, donc, là, c'est précisément ce que je suis en train de faire : essayer, parce que je suis la poupée Barbie de Nastia et qu'elle me fait porter tous les vêtements dont elle a envie, parce que naturellement je ne sais pas lui dire non, pas à elle. Et là, du coup, je suis sortie de cette cabine minuscule (non franchement je déteste ce concept) et je me regarde dans le miroir, avec ce corset, cette jupe et ces bottes sorties tout droit d'un cabaret burlesque. Elle sait que j'adore le burlesque. Elle sait très bien que je ne vais pas pouvoir refuser.

Bon, c'est vrai que j'ai plutôt la classe là-dedans.

♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
Nastia NightAngel

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 20
Localisation : Avec mes chééériis

Profil
Prénom : Nastia
Inventaire:

MessageSujet: Re: Stay away, peasants. [PV LunaSama]   Dim 17 Fév - 1:39


« Why don't you understand ? »

« OHHHH. Mais Luu, regardes-toi ! Regarde comme tu es belle ! »

Et en disant ça, y'a mes bras qui se mettent à bouger. Comme les bras des esthéticiens ou maquilleurs ou coiffeurs, dans les loges des stars. Je me mets aussi à tourner autour de Luna. Enfin, tourner. Disons que je fous mes bras en V, je la pointe et je gueule quasi dans tout le magasin combien cette femme est belle. Et ce n'est pas faux. Ses cheveux, ses yeux. Sa posture. Son regard. Sa putain de personnalité. Enfin, tout chez elle est si... Fascinant. Et je devrais peut-être arrêter d'être obsédée par cette fille, sinon les gens me prendront pour une dingue à crier pour rien dans un magasin. Quoique c'est sûrement déjà fait, qu'on me prenne pour une dingue. En même temps, si je voyais une blonde courir autour d'une meuf trop bien habillée... Bah oui, effectivement, je la prendrais pour une folle. Et en me regardant dans le miroir, une fois arrêtée, je peux affirmer que oui, en effet, je ne donne pas l'impression d'avoir ma tête entière.

Bon. Stop les compliments et la folie.

« Tu la veux bien ? »

Je souris. Un sourire sincère. Franc. Enfin, je pense que mon sourire ressemble à ça. Après tout, je n'ai jamais réussi à qualifier un sourire. Mais je sais qu'il est sincère, parce qu'il vient du fond de mon putain de coeur. Mon coeur visiblement trop énorme, parce que je sais que Lu n'aime pas trop que je lui paye tout, mais putain que cet argent vaut rien pour tout ce qu'elle a fait, elle. Pour tout ce qu'elle fait, merde. Au fond, c'est la seule chose que je peux lui offrir : des putains de cadeaux et ma reconnaissance. Mais la reconnaissance ça va aussi avec la personnalité, les qualités, toussa. Et bah des qualités j'en ai pas trop, et la personnalité est trop égoïste pour donner quoique ce soit. Et mes pensées deviennent de plus en plus contradictoire, alors je vais arrêter de réfléchir et répondre à l'SMS que je viens de recevoir, parce qu'entre-nous, la vibration d'un portable quand il se trouve caché dans un soutif : ben, c'est chiant.

Je sors donc mon iPhone – dont je suis amoureuse, petite précision – et lis le pauvre message. J'y réponds en vitesse, le range et reporte mon attention sur ma chère amie. Puis, je me dis que je devrais la prendre en photo, au cas où qu'elle refuse que je la paye – même si elle sait que dans ce cas, je le ferai dans son dos, et lui l'offrirai en cadeau –, et ressors donc le téléphone. Je me recule pour la voir en entier, prends une photo.

« Retourne toiii. Je veux te voir en entiier ! »

Ce que j'aime avec Lu, c'est que tout lui va bien. Enfin, tout. Tout se porte bien sur elle, mais pas tout lui va bien. Parce que certains trucs, elle les met, et on dirait pas elle. Je sais pas si vous voyez de ce que je parle. C'est relativement difficile à comprendre, je crois. Ou est-ce simplement moi qui ne sais m'exprimer. Enfin, en gros : certains vêtements peuvent bien se porter sur quelqu'un, mais ne pas refléter sa personnalité. Bah avec Lu, c'est ça. C'est pourquoi je ne lui fais jamais essayer des trucs que je sais d'avance que ce n'est "pas elle" – mais aussi pour ne pas l'emmerder avec un tas de fringues – et je me contente de trouver THE objet qui lui va bien, et la forcer à l'essayer. Enfin, forcer. Je sais bien que personne ne refuse à mes beaux yeux !

Également, l'autre avantage, c'est que je trouve toujours quelque chose de trop classe pour moi, quand je suis avec elle. À croire que sa compagnie me porte chance ! Par exemple, la dernière fois, j'ai trouvé ces souliers à talons que je porte toujours. Ainsi que cette coque pour portable. Puis ces bagues, ces lunettes et ces bracelets... En même temps, à toujours faire les boutiques avec elle, je ne dois pas m'étonner que la plupart des choses que j'aime soient achetées quand elle est là. Bon, je préfère tout de même croire que c'est son aura divin qui m'apporte toute cette chance : ça fait plus romantique. 'Fin, "romantique".

♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaSama

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 21
Localisation : Dans mon thé

Profil
Prénom : Luna
Inventaire:

MessageSujet: Re: Stay away, peasants. [PV LunaSama]   Dim 24 Fév - 16:45


C'est fatiguant d'être Dieu.

Ah bah oui, je me regarde, oui. Et en fait je me sens un peu obligée de me regarder, parce que cette fille me pointe de tous les côtés et hurle dans tout le magasin que je suis trop magnifaïque, et que je suis parfaite, enfin en gros on se croirait dans un épisode de Nouveau look pour une nouvelle vie. Nastichou serait parfaite en Cristina, j'en suis sûre, il ne lui manquerait plus qu'une espèce d'accent brésilo-portugo-latino-espagnol bien lourd et ça serait parfait. "Maaa chéééwiiiie rrregarrrrde-toiii ! " Oui, parfait, oui. Parfait, peut-être, mais dans tous les cas c'est vraiment embarrassant, surtout que maintenant, à peu près tout le magasin nous a remarquées. Je n'ai pas honte de Nastia, et puis dans tous les cas je me tape complètement de ce qu'ils peuvent penser (non mais franchement, vous m'avez vue ? ), mais j'admets qu'au bout d'un moment ça peut en devenir pesant, surtout que je n'aime pas faire du shopping à la base.

Est-ce que je la veux bien ? Oui, je la veux bien. Mais ce que je ne veux pas, c'est que ce soit elle qui sorte son porte-feuille et qui débourse tout son fric qu'elle pourrait utiliser pour faire des choses plus importantes, comme de la nourriture, ou ce genre de trucs, et je vois très bien qu'elle VEUT ABSOLUMENT me l'offir en toutes circonstances. Enfin, c'est vrai qu'elle n'a pas spécialement le problème de l'argent, et qu'on n'a pas spécialement le même sens de "cher" ou "pas cher", mais quand même, et s'il lui arrivait une merde, comment elle ferait ? Il faut qu'elle arrête de dépenser tout ce qu'elle a dans des vêtements, pour moi qui plus est, parce que si encore c'était seulement pour elle ça pourrait passer. J'aime la générosité, mais là c'est vraiment trop.

Mais qu'est-ce que je peux y faire ? Elle ne m'écoutera pas, de toutes façons. Alors je vais continuer à râler, et elle va continuer à se ruiner. Ou alors...

"Ca me grossit un peu, tu ne trouves pas ? "

Aaaaaah. Pourquoi je n'y avais pas pensé avant ? La coincer avec ce genre de questions, tiens. Parce que ça veut dire que si elle me l'achète, alors elle veut me voir plus grosse que je ne le suis vraiment ! Je suis un génie. Naturellement, cette tenue ne me grossit absolument pas, mais eh, tout dépend de l'oeil qui regarde. Je n'aime pas mentir, ce genre de choses, mais... On n'a qu'à dire que ce n'est qu'un semi-mensonge ? Un mensonge à bon escient ? Ce n'est pas cette petite altération de la réalité de rien du tout qui va me faire avoir des remords. Bon, peut-être un peu, mais ça passera vite. Voilà.

Je fais mine de me retourner et je sors mes grands airs perplexes et dubitatifs, ceux que je prends quand elle me parle des conneries que peuvent dire ses potes, et ce genre de trucs.

♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
Nastia NightAngel

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 20
Localisation : Avec mes chééériis

Profil
Prénom : Nastia
Inventaire:

MessageSujet: Re: Stay away, peasants. [PV LunaSama]   Dim 10 Mar - 17:22


« Don't give a fuck. I'm richer. So I'm better. »

À part fumer, j'ai la mauvaise manie de toujours – toujours – devoir dépenser de l'argent pour bien me sentir. Si mon père et ma mère n'étaient pas aussi riches, j'ignore comment je décompresserais ma rage autrement qu'en claquant de l'argent par ici et par là. Ça doit être une des raisons du pourquoi je suis constamment à la recherche de quelque chose de nouveau, avec quelqu'un ou seule, et que je manque toujours quelque chose. On me répète souvent que je n'ai pas la valeur de l'argent, et je pense que quelque part c'est pas faux. J'ai toujours été tellement putainement habituée à toute cette richesse, que, si du jour au lendemain, je me retrouvais sans rien, je sais pas si je survivrais. J'espère que oui, en tout cas. Sinon, ça serait triste. Mais il me faudrait un autre moyen pour décompresser et ça, ça va être difficile à trouver.

En observant Lu, je me demande pourquoi je fais tout ça. Pourquoi je la vénère comme ça, pourquoi je la gâte trop alors que je sais bien que parfois, ça la met mal à l'aise. Je devrais peut-être lui acheter du matériel de dessin, à la place. Je n'sais pas. Ça serait pas mal, non ? Genre lui offrir une carte-cadeau pour un magasin professionnel de dessin, avec un abonnement pour des rabais et tout. Tiens, je ferais ça. Elle sera contente, non ? Ou bien je lui paye des partitions de guitare. Ou je n'sais pas. Quelque chose qu'elle ne pourrait pas refuser, parce qu'elle saura qu'elle en a de besoin, et ainsi, je ne me sentirais pas mal. D'ailleurs, pourquoi je me sens mal de gâter ma meilleure amie ? Je dois peut-être avoir un trop grand coeur. Ou pas.

Perdue dans mes pensées, je ne me suis même pas rendue compte que Lu était toujours là, devant moi, avec cette tenue qui lui va trop bien. En me concentrant sur elle, j'entends ces quelques mots qui me font sursauter.

« Ca me grossit un peu, tu ne trouves pas ? »

QUUOII ? QUOI ? Mais nooooon ! Ça ne la grossit pas du tout ! Si ? Mais non ! Je la regarde en arquant un sourcil, fronçant les sourcils, en retournant autour d'elle de nouveau comme un pigeon autour d'un morceau de pain, en me penchant, relevant, repenchant. En observant chaque recoin. NON NON. Ça ne la grossit pas ! Mais si je lui dis, et qu'elle le prenne comme une flatterie... ? Ou si elle le prend mal ? Ou ? Ou ? MERDE. Pourquoi faut-il toujours que les gens me fassent culpabiliser d'être trop gentille et de vouloir leur faire plaisir ? Mon visage opte une moue triste et je soupire. Autant mentir plutôt que d'essayer de la convaincre : visiblement, elle refuse catégoriquement que je gaspille encore quelques sous pour une nouvelle tenue, alors que justement hier je lui ai offert des bottes hors-de-prix qui étaient trop belles. Bon, Nastia, comprends que les gens ne sont pas tous aussi heureux d'être gâtée que tu l'es, et accepte la différence.

Comment peut-on refuser d'être gâtée ? C'est tellement la meilleure chose au monde ! Recevoir un tas de cadeaux, un tas de compliments. Être constamment entourée de partout, avec des gens qui te lèchent le cul pour un sourire. Haaan, c'est tellement jouissif d'être aimée ! Mais dieu que c'est encore mieux d'aimer ! De sourire aux gens, de les gâter, les chérir. Oooooooh, comme j'adore ça !

« Bon, bah... Si tu veux pas, on va prendre un café ? J'ai envie de café. Je sais que je hais le café, mais c'est un prétexte débile pour sortir d'ici. Allez, je t'attends dehors. »

Triste. Oui, je suis légèrement triste et déçue. Cette tenue était vraiment belle ! Et si... Lunienne. Elle lui allait comme un gant. Mais bon, si elle ne veut pas, tant pis. Je lève les yeux au ciel et sors du magasin machinalement. J'ai même pas envie de café. Ou si. Oh tiens, un Starbucks. Les mokas sont bons là-bas. Pourquoi je ne m'en prendrais pas un ? Oh là là, comme j'adore l'odeur que dégage ce bistro, avec les pâtisseries aussi délicieuses les unes que les autres, et les clients toujours aussi beaux, riches et chics. Avec les serveurs sympathiques aux yeux rieurs, et tous ces billets d'argent qui quittent mon porte-feuille pour un dessert qui fait danser mes papilles... Oh oh oh. Je me rends en vitesse à cette place magique et me place en file. Un café Starbucks : il n'existe rien de mieux pour me remonter le moral ! Surtout lorsque le caissier est un beau jeune homme aux yeux bruns, avec les mains biens habiles et les cheveux longs...

♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stay away, peasants. [PV LunaSama]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stay away, peasants. [PV LunaSama]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville :: Lieux de divertissements :: Centre Commercial-
Sauter vers: