Le forum rouvre ses portes ! Pour celles qui sont déjà inscrites, veuillez bien relire le règlement et mettre alors un prénom et nom de famille à votre sucrette !
Bienvenues aux nouvelles, en espérant que vous vous amuserez bien parmi nous ! (:

~Nathaniel~



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ┼Do not look back, she's behind you...┼ [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Cooper

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/06/2013
Localisation : T'es du FBI?

MessageSujet: ┼Do not look back, she's behind you...┼ [Libre]   Lun 10 Juin - 17:05

Il ne manquait plus que ça. Je venais à peine d'arriver dans ce lycée que je me perdais déjà. Enfin, c'était toujours mieux que de voir les autres crétins de lycéens...
Mon ordinateur portable venait de me lâcher. Je devais bidouiller les pièces pour qu'ils fonctionne à nouveau, mais je n'avais pas le courage. J'étais fatiguée. A vrai dire, je n'étais jamais très enthousiaste ni très énergique, mais là, j'étais vraiment, vraiment fatiguée.
En plus, je venais donc, de me paumer dans ce stupide lycée. Ils sont cons ou quoi, dans cette école? A croire qu'ils font des couloirs spéciaux pour se paumer, et on dirait qu'ils ne connaissent pas non plus les interrupteurs.

M'enfin...entre être perdue dans un établissement glauque et passer encore ma vie chez m...En fait, non...Je n'avais pas de chez moi. J'en ai eu un, avant, mais c'était il y a longtemps.

Mon sac à dos déchiré sur les épaules, je marchais, calmement.A en croire ma montre, il était déjà 20 heures. J'avais marché pendant des heures, sans trouver de moyens de sortir...Je n'avais croisé personne. Tout le monde avait fini. J'aurais pu crier, demander qu'on m'aide, mais je ne suis pas faible. Et je savais très bien que j'arriverais à trouver la sortie. Même si cet endroit ne me déplaisait pas tant que ça.

Il était sombre. Glauque. Stressant même. On entendait des bruits étranges, venant des canalisations. Et cette ambiance, c'était ce dont j'avais besoin. Calme. Très calme.

Je me posais sur le rebord de la fenêtre, et observais le ciel. Nuageux, sans lune. Comme ce fameux soir.
Je regardais autour de moi, passant une main dans mes cheveux noirs ébènes. Je me sentais observée. Après tout, étais-je vraiment seule?

Je n'ai jamais été seule.

Je fermais les yeux un instant, sentant qu'une larme allait enfin pouvoir me quitter.
Mais je me redressais. Elle se redressa.

"Ne pleure pas idiote. Tu n'es pas faible. Tant que je serais là, tu ne céderas pas."

Je l'entendais clairement. Je voulais qu'elle parte. Mais elle était là. Elle ne me lâchait pas.
Je recommençait à marcher. Elle me parlait encore. Encore...encore...
J'en avais assez, je commençait à courir. S'il y avait une chose que je n'avais pas encore compris alors, c'est qu'elle ne me suivait pas.
Je courrais, espérant alors la semer, me retenant de pleurer. Trop d'années déjà qu'elle me suivait comme ça, sans arrêt.
Je ne l'avais vu qu'une fois.
Dans un miroir.

Je continuais ma course, haletante, regardant derrière moi. J'avais oublié mon sac; tant pis.

"Arrête de courir! Tu ne pourras jamais me semer..."

Je lui hurlais de partir, alors que je tombais à genoux sur le sol, la tête entre les mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 24
Localisation : Tu ne sais pas? Alors regarde derrière toi :3

Profil
Prénom : Mathias
Inventaire:

MessageSujet: Re: ┼Do not look back, she's behind you...┼ [Libre]   Jeu 20 Juin - 21:26


    J’ouvris un œil puis le deuxième en me demandant où j’avais bien pu atterrir cette fois –ci. J’avais l’impression d’avoir dormir toute la journée. Je me relevai et me rendit compte que je n’étais pas chez moi.  Ah ça non mon lit était beaucoup plus confortable que ça, je le savais parfaitement. Je tâtais autour de moi et devinai que c’était des tapis de gym… ce qui voulait dire que j’étais dans la salle de sport… mais j’ai eu corps de sport en dernier cours non ? Ce qui voulait dire que je m’étais endormi pendant le cours. Ah oui c’était vrai j’avais décidé de faire une petite sieste pendant que les autres se tuaient à montrer à la corde où je ne savais plus quel sport. Vu que le gymnase était vide je présumais que le cours était fini. Oui mais depuis combien de temps ? Je fouillai mes poches pour retrouver mon portable. Je le trouvais dans la poche de mon blouson. Je le pris et l’allumai pour regarder l’heure. Je ne pus m’empêcher d’échapper un «Oh Merde ! » lorsque je vis mon portable afficher 20h. Cela faisait deux heures que je dormais comme un bébé. 


    Je me levai d’un bond et commençai à courir vers la sortie. Heureusement de loin je pouvais voir que le portail était encore ouvert. Je soupirai de soulagement à en pensant que j’allais pouvoir rentrer chez moi ce soir. Mais je m’arrêtai d’un coup ; Il me manquait quelque chose, je me sentais trop léger pour quelqu’un qui partait du lycée… Mais oui mon sac ! Vu qu’on avait eu sport j’avais laissé mon sac dans mon casier. Je soupirai  et fit demi-tour. J’avançais toujours au pas de course, pressé de retrouver ma famille et surtout ma précieuse télé. Et puis le lycée de nuit ce n’était pas trop ma tasse de thé. Il avait l’air assez glauque comme ça. Je secouai la tête. Non il ne fallait pas que je pense à ça… J’entrai dans le bâtiment et me mit à courir encore plus vite. J’étais ce qu’on appelle un trouillard de première. Une mauviette, la chochotte…. Et être seul dans un lycée ne me rassuré pas plus que ça. J’avais l’impression d’être dans un film d’horreur pourri…


    En tournant dans le couloir, j'aperçu une forme qui courant vers moi. Je sursautai en me disant que ma fin était proche et m’arrêtai. Oui car je n’allais pas non plus lui mâcher le travail en courant vers lui. Même si je suis une poule mouillée j’avais déjà vu des films d’horreur et je savais très bien comment ça se passait dans ces moments-là. J’étais censé courir dans tous les sens pour me retrouver dans un labo de science pour m’enfermer dedans et pour me rendre compte que je m’étais enfermé tout seul et là le monstre arrive et me bouffe. Je frissonnai et me promit de ne plus jamais regarder un film d’horreur. Je secouai la tête. Non mais ce n’est pas bientôt fini ces histoires ? Depuis quand les films d’horreurs existaient ? Aller Mathias ressaisis-toi !


     C’est vrai ! J’étais là pour récupérer mon sac. Mais avant ça je voulais savoir qui me fonçait dessus. Je plissai les yeux pour essayer de voir qui c’était. Je remarquai que c’était une jeune fille d’à peu près mon âge. Elle avait l’air de fuir quelque chose mais je ne vis rien derrière elle. Peut-être qu’elle était aussi trouillarde que moi et qu’elle avait, elle aussi abusé de film d’horreur. Soudain la jeune fille cria « va t-en » . En ne sachant pas à qui elle parlait, je m’approchai un peu pour voir si elle allait bien. Lorsqu'elle s’écroula, je me précipitai vers elle en m’inquiétant. Arrivé à sa hauteur, je m’accroupi et passai mon bras autour de ses épaules.



    Tout va bien Mademoiselle ?   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cooper

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/06/2013
Localisation : T'es du FBI?

MessageSujet: Re: ┼Do not look back, she's behind you...┼ [Libre]   Lun 24 Juin - 21:37

J'avais couru. Et ça m'avait semblé une éternité. J'avais peur, j'étais essoufflée. Je devais lui échapper.
Je respirais fort, mes cheveux noirs étaient tout décoiffés, et les bandages blancs que je portait aux bras s'enlevait. J'étais perdue. Je ne savais même plus où j'étais.
Soudain, quelque chose toucha mon épaule. Je sursautais, reculant directement, l'air apeurée. Qui aurait pu croire que la jeune fille, semblant si indifférente et méchante, deviendrais apeurée, soumise même, la nuit? Que le jour, elle dompterais quiconque voudrait l'embêter, et le soir, tomberais entre les griffes d'une fille totalement psychopathe?
Tout ce que je voulais, c'était trouver quelqu'un. Prendre quelqu'un dans mes bras, pour la première fois depuis des années. Lui balancer toute ma vie, là, comme ça. J'en avais assez de passer pour une grosse dure, genre "Je t'emmerde et je rentre à ma maison.".
Sauf que,  j'ai pas de maison.
J'aurais juste voulu trouver quelqu'un et lui dire "Regarde, elle est là, dis moi que tu la vois". Quelqu'un qui me comprendrait. Quelqu'un qui ne me prendrait pas pour une folle. Car c'était elle, la folle. Elle, qui me poussait à porter ces bandages, pour cacher les horribles blessures qui parsemaient mon bras. 
Elle, qui me rendait folle, en fait...Car oui, je l'étais peut-être. Par sa faute. Je n'avais rien demandé.


Tout va bien Mademoiselle?


Je m'étais retournée, terrifiée, donc. Et là, alors que je m'attendais à voir ce monstre qui me torturait, je vis un jeune garçon. Il ne semblait pas méchant. Pas du tout, même.
Mon visage se décrispa légèrement. Shit...Il était sans aucun doute dans cette école, évidemment. Il allait peut-être me reconnaître. Et voir que je n'étais pas si forte...


Voilà clairement ce que je haïssais. Pourquoi je la détestais. Je ne pouvais pas avoir mes propres idées. Elle était toujours là, à me dire ceci, cela, me faire changer d'avis. Me faire parler, me faire bouger. Parfois, allez savoir comment elle fait, elle me contrôle totalement. J'ai conscience de ce que je fais, j'ai l'impression d'être elle et moi. En même temps.



Qui...qui es...es tu..?!




Je le fixais. Il était peut-être effrayé. On ne croise pas une fille aux yeux rouges flash tous les jours. Mais en regardant bien, je remarquais que ses yeux, eux aussi, étaient rouges. Et c'était pas facile, dans le noir!
Lui aussi portait des lentilles? Ou était-ce naturel? Aucune idée...
J'étais contre le mur. J'essayais de reculer encore plus, mais je ne suis pas un super héros, je ne passe pas à travers la matière.
Je tâtais ma poche arrière, tremblant presque. J'essuyais du revers de ma manche mes larmes, et essayais de trouver mon ustensile de défense, comme je l’appelais.
Puis, je me dis, alors, que ce garçon n'avait rien de bien méchant.


Et que tout ce qu'il pourrait faire, c'était m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ┼Do not look back, she's behind you...┼ [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
┼Do not look back, she's behind you...┼ [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le lycée :: Les couloirs :: Le couloir sombre-
Sauter vers: