Le forum rouvre ses portes ! Pour celles qui sont déjà inscrites, veuillez bien relire le règlement et mettre alors un prénom et nom de famille à votre sucrette !
Bienvenues aux nouvelles, en espérant que vous vous amuserez bien parmi nous ! (:

~Nathaniel~



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "You got maaaaaail" [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nastia NightAngel

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 20
Localisation : Avec mes chééériis

Profil
Prénom : Nastia
Inventaire:

MessageSujet: "You got maaaaaail" [Libre]   Dim 17 Mar - 18:16


« Ce son de merde me nique les couilles. »

Y'a des moments où j'ai juste envie de sortir dehors et tout faire, sauf être en présence de quelqu'un. Je suis là, parce que ça m'ennuie moins que si je ne l'étais pas. Il doit être tard, dans les neuf heures du soir, et je sais plus si on est vendredi ou samedi. Je vois à peine où je marche, mais aux pauvre sons que j'entends, je me dis que je préfère ignorer où je me trouve exactement. Ça me rappelle un épisode de Monk, où il est trop heureux de ne plus voir, parce qu'ainsi il peut aller où il veut sans être dégoûté. Moi c'est un peu la même chose, mais je préfère uniquement ça le soir, parce que devenir aveugle : non merci.

Ça doit faire quelques heures que je suis ici. Je sais plus comment j'y ai abouti. Je sais plus ce que j'ai fait avant. Mon plus lointain souvenir date à je sais plus quand, et je sais plus ce que je faisais exactement, mais une chanson de Bieber a joué et ça m'a énervée parce que je l'ai encore dans la tête. « Baby baby baby, Ohhhh » Oui, cette merde interminable qui se répète sans cesse. J'ai froid.

Il doit être dans les moins trois, quatre. Peut-être même qu'il fait dans les plus mais j'ai tellement peur – enfin, peur. C'est pas le mot – que mon corps me fait frissonner. Tant pis, je vais devoir me démerder dans mes collants minces comme une feuille d'arbre, et mes pauvres escarpins. Pourquoi j'ai mit des escarpins, au juste ? Idiote que je suis. Encore heureux que j'aie décidé de mettre une jupe avec un débardeur et une veste de cuir pardessus. Sauf que je n'ai pas de veste de cuir, et la seule personne en possédant qui pouvait bien me la passer, c'est Castiel. Sauf que je me souviens pas de l'avoir vu. Ou était-ce Luna ? Non, Luna ne m'aurait pas filé sa veste. Ou si ? Peut-être que je l'ai achetée.

J'ai mal aux pieds, à force de marcher. J'ai l'impression de faire que ça. C'est pas une impression, je pense. J'ai dû entendre un millier de claquements de talons, et j'en déduis que j'ai marché longtemps. Mais pour aller où ? Je n'sais pas. Pourquoi devrais-je le savoir ? L'humain passe son temps à faire quelque chose, et quand on lui demande pourquoi, il bug. Ça doit être dans notre nature.

« You got maaaaaaaaaail » Connard de iPhone qui s'est mit en sonnerie quand je l'ai foutu dans ma poche de jupe. J'ai dû sursauté comme une malade quand j'ai entendu cette salope de voix électronique qui me nique les couilles tellement ça fait peur. "You gouwat mayile" qu'on dirait. Elle a un accent pourri, en plus d'être électronique. Je soupire, sors l'appareil téléphonique. La luminosité me nique les yeux et je me dépêche de le déverrouiller et la diminuer. Manque plus que je devienne aveugle ou que je meure de trouille en réalisant ce qui m'entour là où je suis. Je plisse les yeux et ouvre l'application de messages. Parfois je regrette d'avoir internet partout, parce que je me connais : incapable de résister à la curiosité et obligée de lire tout, voir tout et écouter tout ce que je reçois. J'ouvre le message.

Une pub.

J'me suis niquée les yeux et j'ai frôlé la crise cardiaque pour une pub ? Connard de iPhone. Je le range et me retiens de le balancer à terre. J'ai pas envie de perdre c'te salaud. Je m'arrête un moment pour apaiser la douleur dans mes jambes. Si jamais quelqu'un osait venir me voir, je crois que je lui casserais la gueule tellement je suis énervée. Pourquoi ? Je n'sais pas. Je sais plus rien.

♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡ ♀ ♥ ♂ ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaleil

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 19
Localisation : Enfermée dans les toilettes

Profil
Prénom : June
Inventaire:

MessageSujet: Re: "You got maaaaaail" [Libre]   Lun 1 Avr - 17:54

Perdue, encore perdue.

Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que cela m'arrive de plus en plus fréquemment, ces temps-ci. Je m'était retrouvée dans un parc d'enfant la semaine passée et je n'ai aucun souvenir de comment je m'y suis rendue. Sans parler de lundi, quand j'ai réalisé que je me trouvais à la caisse d'une pharmacie, avec trois tubes de dentifrice et une boîte de préservatif sur le comptoir. Je ne sais plus si j'était gênée ou bien j'ai éclaté de rire devant la tête de la cassière.

Je bassais le regard, qui jusque là, était demeuré sur le ciel gris nuageux qui ne laissait entrevoir ni étoile ni lune. En regardant autour de moi, je m'aperçu que j'était dans une de ces ruelles qu'on voit dans des films ou des séries. Celles aux briques sales dont la couleur est inconnu puisqu'on ne voit absolument rien qui est à plus de 2 mètres de rayon sauf des formes vaguement rectangulaires qui laissent deviner des poubelles. Celles où il y a toujours deux ou trois types louches en train de se bagarrer ou de discuter de propos tout aussi douteux en se partageant des substances illicites. Heureusement, je suis seule... Enfin, je ne sais pas vraiment s'il s'agit d'une bonne chose.

Je me mis à fouiller frénétiquement dans mon sac à la recherche de mon portable. Que j'avais oublié, bien sûr. Mais au pire, ça n'aurait pas changé grand chose, je n'allait appeler personne de toute manière puisque, même si quelqu'un répondait, je ne pourrait en aucun cas lui expliquer l'endroit où je me trouve, que j'ignore moi-même. Ce que je voulais vraiment, en fait, était savoir l'heure qu'il était. Il doit être assez tard et mes jambes sur lequelles j'ai du mal à me tenir, me disent que j'ai marché un bon bout de temps. Je me rappelle avoir quitté la bibliothèque dans les environs de 8h et demi, mais c'est la seule chose que je me rappelle. Je devais être trop distraite à me questionner sur le sens de la vie qu'à regarder où je me rendais. Je ne peux pas être si loin que ça de chez moi, si on part du principe que j'aurais au moins marché dans la bonne direction à partir de de la biblio. Si je suis la ruelle, j'aboutirai quelque part, c'est sûr. Et puis, si je tombe dans un cul de sac, je n'aurai qu'à faire demi-tour et marcher dans l'autre direction, tout simplement. Je commançai à marcher dans le silence de l'allée quand je vis une silouhette se dessiner à quelques mètres devant moi. Je m'arrêtai. La personne était dos à moi et puiqu'elle avait les cheveux longs et portait une jupe, le génie que je suis en déduisit qu'il s'agissait d'une fille. ''Ou d'un travesti...'' ajoutai-je pour moi-même en ricanant silencieusement.

Son portable émit une de ces sonneries qui vous donne envie de le balancer dans un volcan en fusion pour ne plus l'entendre. La fille émit un petit couinement de surprise puis extirpa lentement son téléphone de sa poche. Elle pivota légèrement pour se mettre dos à un mur et rangea son téléphone avec plus de brutalité qu'elle ne l'avait sortit. Je regardai son visage, qui était d'ailleurs très joli, et pria qu'un type malfamé ne passe pas près d'elle. Pas que je m'inquiète pour elle, au contraire, j'avais l'impression que la personne qui essayerait d'avoir un quelconque contact avec elle, passerait un sale quart d'heure. Malgré cet aspect de poupée, je voyais dans ses yeux qu'elle laisserait des cauchemares à l'audacieux qui ferait un pas vers elle.

Je fis un pas vers l'arrière, puis deux. Je m'éloignais doucment d'elle, sans la quitter des yeux, donc à reculons. J'augmentais de vitesse et fis demi-tour rapidement MAIS il fallait qu'une poubelle se retrouve devant mes jambes. Mon tibia se cogna durement dessus et elle bascula en faisant tomber une autre, puis une autre ce qui fit un orchestre de bruits chaotiques. Je ne voulais même pas me retourner en appréhendant sa réaction à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"You got maaaaaail" [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville :: Routes & Rues :: Ruelles sombres-
Sauter vers: